Pour se rencontrer entre amis, échanger, parler de tout et de rien.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un gay rencontre un clochard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GIGIJOJO

avatar

Messages : 11590
Date d'inscription : 18/11/2010
Localisation : Québec, Canada et Floride, USA

MessageSujet: Un gay rencontre un clochard    Mar 29 Mai - 20:40

Un gay rencontre un clochard

Un gay rencontre un clochard qui lui demande de la bière …
il lui achète donc un six pack de Heineken
Le clochard se saoule et le gay abuse de lui toute la nuit...
Le lendemain, pris de remords, le gay repart en lui laissant un billet de 50 $ sur la table.

Dès son réveil, le clochard court au dépanneur avec le 50 $ pour s'acheter un six pack de Heineken.
Il se saoule et s'endort encore saoul...
Le soir venu, le gay retourne voir le clochard, le trouve endormi et à nouveau, en abuse toute la nuit.
Le lendemain matin, pour se faire pardonner, il lui laisse un autre billet de 50 $ sur la table.

Le clochard se réveille et trouve encore un 50 $. Sans perdre un instant,
il court au dépanneur du coin qui lui demande :
« Alors l'ami ! Encore un six pack de Heineken ? »
« Non, pas cette fois, donne-moi plutôt un six pack de Molson Dry ! …la Heineken, j’en prends pu …
ça me donne mal au trou du cul !
Revenir en haut Aller en bas
http://ma-planete.com/GIGIJOJO
GIGIJOJO

avatar

Messages : 11590
Date d'inscription : 18/11/2010
Localisation : Québec, Canada et Floride, USA

MessageSujet: La soirée à 50 cents    Jeu 6 Sep - 20:48

La soirée à 50 cents



Martin et Carl aimaient bien prendre un verre mais n'avaient pas de cash.


Ø A eux, ils avaient 50 cents.

Ø Carl dit : T'en fais pas, j'ai une maudite bonne idée!

Ø Il va à côté chez le boucher et achète une grosse saucisse. Genre toute une grosse saucisse.

Ø Martin lui dit : Es-tu fou? Maintenant on n'a plus d'argent du tout !

Ø Ne t'en fais pas, suis-moi !

Ø Ils entrent dans le premier pub où ils commandent deux grands verres de whisky irlandais.

Ø Maintenant tu es devenu dingue, sais-tu comment on peut avoir des problèmes, on n'a pas d'argent !

Ø Ne t'en fais pas, j'ai un plan !

Ø Et ils boivent leur whisky.

Ø Carl dit : OK, je vais maintenant placer la saucisse à travers ma fermeture-éclair et tu vas te mettre à genou et la mettre dans ta bouche.

Ø Aussitôt dit, aussitôt fait.

Ø Le propriétaire les remarque, se met en colère et les sort brutalement du bar en criant :’’Sortez d’icitte gang d’ostie de fifs’’.

Ø Ils continuent ce manège d'un pub à l'autre, devenant de plus en plus saoul et ce, gratuitement.

Ø Au 8e bar, Martin dit :

Carl, je ne peux plus continuer,

je suis tanné et mes genoux me font mourir !

Ø Et moi, comment tu penses que je me sens,

j'ai perdu la saucisse entre le 3e et le 4e bar!
Revenir en haut Aller en bas
http://ma-planete.com/GIGIJOJO
GIGIJOJO

avatar

Messages : 11590
Date d'inscription : 18/11/2010
Localisation : Québec, Canada et Floride, USA

MessageSujet: DES TITES-HISTOIRES *OSÉES*   Mer 3 Oct - 23:03

DES TITES-HISTOIRES *OSÉES*

Des chercheurs sont arrivés à la conclusion suivante : Après 10 ans de vie commune, les femmes sont atteintes du "syndrome de l'aspirateur défectueux". Elles font beaucoup de bruit et ne sucent plus.

> >
> > C'est un mec qui va chez le tatoueur et lui demande de lui faire une Ferrari sur la bite.
> > Le tatoueur lui fait et lui dit : "C'est madame qui va être contente."
> > Le client dit : "Non c'est monsieur, je suis gay."
> > Le tatoueur lui répond : "Vous ne voulez pas que je vous fasse un tracteur sur les couilles ?"
> > Le client lui demande pourquoi.
> > Le tatoueur lui explique : "Il faudra bien ça pour sortir la Ferrari quand elle sera embourbée dans la merde."
> >
> >
> >
> > Une fille annonce ... Papa je suis lesbienne, j'aime les femmes.
> > Le père étonné et un peu désabusé se tourne vers la 2ème fille : tu étais au courant Isabelle ?
> > Mais papa moi aussi j'aime les femmes je suis aussi lesbienne qu'elle.
> > Le père sous le choc se tourne vers la 3ème fille : Corinne, toi tu le savais ?
> > Mais papa, moi aussi j'aime les femmes, moi aussi je suis lesbienne !
> > Le père fou de rage et de désespoir, hurle : mais y a donc personne qui aime la bite dans cette famille ?
> > Et le fils se lève à son tour, si moi papa !!!
> >
> >
> >
> > Une nana à un gros problème : sa foufoune pue l'oignon.
> > Elle est bien foutue mais dès qu'un mec lui bouffe la touffe, il se barre en courant.
> > Un jour, une amie lui présente un copain qui n'a plus d'odorat.
> > Le jour de l'acte tout se passe bien, il commence à lui bouffer la touffe.
> > Quand soudain, il lui dit : mais ta foufoune pue l'oignon.
> > Elle lui dit : mais je croyais que tu n'avait plus d'odorat.
> > Il lui répond oui mais j'ai les yeux qui pleurent ...
> >
> >
> >
> > C'est un gars bourré qui regarde une fille. Il lui dit : aloooors tooooi t'es très moche.
> > La fille vexée lui dit : toi t'es très bourré.
> > Et le mec répond : oui mais moi demain, ça se verra plus.
> >
> >
> >
> > La vie est injuste....
> > Par exemple, quand ta femme tombe enceinte, toutes ses copines lui caressent le ventre en lui disant "félicitations" mais y en a aucune qui vient te caresser les couilles en te disant "bien joué..."

>
Revenir en haut Aller en bas
http://ma-planete.com/GIGIJOJO
GIGIJOJO

avatar

Messages : 11590
Date d'inscription : 18/11/2010
Localisation : Québec, Canada et Floride, USA

MessageSujet: La peur de Georges    Ven 11 Avr - 16:43

La peur de Georges


Georges, originaire du Nouveau-Brunswick, se rend chez son psychologue montréalais.
La conversation va comme suit :

Georges : - J'ai un gros problème.
Chaque fois que je me couche,
je pense qu'il y a quelqu'un sous le lit.
Je sais que c'est fou mais j'ai peur : je n'arrive plus à dormir.

Le psy : - Je vais arranger ça.
Il suffit que vous veniez me voir trois fois par semaine pendant un an ;
on en discutera et on devrait pouvoir vous débarrasser de cette obsession.

Georges : - Combien ça va coûter ?

Le psy : Quatre-vingt dollars, la visite !

Georges : - Ouf ! Bon, je vais y penser.

Six mois plus tard, le psychologue rencontre Georges sur la rue.

Le psy : - Pourquoi n'êtes vous pas venu me voir à propos des peurs que vous aviez ?

Georges : - Ben... Quatre-vingt dollars, trois fois par semaine et pour un an,
ça faisait environ 12 000 $ et un de mes amis du N.-B. m'a guéri pour 10 $ et une bière.

Le psy : - Hé ben, vous m'dites pas !!!
Et puis-je vous demander comment ce Nouveau-Brusnwickois vous a guéri ?


Georges : - Il m'a dit de couper les pattes du lit.




Revenir en haut Aller en bas
http://ma-planete.com/GIGIJOJO
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un gay rencontre un clochard    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un gay rencontre un clochard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit bonheur du jour. :: Les histoires ou les images drôles .-
Sauter vers: