Pour se rencontrer entre amis, échanger, parler de tout et de rien.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poêmes page 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fee_clochette

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Ici et là, partout quoi .

MessageSujet: Poêmes page 3   Lun 30 Mai - 22:28















hebergeur d'image



... Merci , Pest , pour l'arrosoir magique ,
... qui a fait naître un bouquet magnifique ...


... Merci , Palmyre , d'apprécier ,
... cette jolie Bonne Fée ,
... venue pour concretiser ,
... une nouvelle idée ...


... Merci , Gigi ,
... pour ce rouge coeur-souris ...
... Me voici bien honorée ,
... car certains textes , tu as aimés ,
... et , pour toi , tu les a recopiés ...


... Merci , Jeannine , pour ces jolis coeurs ,
... mettant les Mamans à l'honneur ...


... Merci , gentilles Maelys , Hélène et Fabie ,
... quand vous venez nous faire un coucou gentil ...


... Merci , Jipp , d'avoir eu le temps de penser ...
... à cette sympathique idée ,
... entre siestes , voyages et tavaux de jardinier ... !!!



hebergeur d'image



... Sous la charpente , dans un coin du grenier ,
... trône une vieille malle en osier ,
... où quelques nounours , à la fourrure usée ,
... partagent cette cachette avec d'autres jouets ...

... Contre la paroi de paille , bien alignées ,
... sommeillent , sagement , de belles poupées ...
... Dans le coffre , où les souvenirs sont enfermés ,
... les jeux de l'enfance ont une place privilégiée ...

... Chloé , avec ses cheveux bruns tout frisés ,
... et sa robe pourpre , en velours moiré ,
... sur l'épaule d'un teddy beige foncé ,
... sa tête rose en porcelaine , a posé ...

... Au fond de la panière , docilement couchées ,
... Lilly et Zoé, avec leurs brillantes boucles dorées ,
... sont , de mousseline légère , habillées ,
... l'une en rose clair , l'autre en bleu azuré ...

... Un petit polichinelle , avec son habit rayé ,
... dort , là aussi , tristement abandonné ...
... Mais cette nuit , des marionnettes vont s'animer ,
... pour , un amusant spectacle , improviser ...

... Tous les joujoux , à ce joyeux show , invités ,
... avec liesse , vont , soudain , se redresser ...
... Jusqu'au bout de la nuit , la fête sera gaie ,
... avec Guignol et sa tête de bois peinturlurée ...

... Dans nos Rêves , nous redeviendrons des enfants émerveillés ,
... retrouvant nos compagnons , tant de fois sollicités ,
... pour nos petits chagrins ou nos joies , partager ...
... Notre sommeil sera comblé par les réminiscences du passé ...




hebergeur d'image



... La marmotte dodue semble vraiment se plaire ,
... dans le joli jardin fleuri de Lanaudière ...
... De corolles de tulipes , elle s'est régalée ,
... le lendemain , elle a adoré les belles pensées ...

... Cette nuit , quelques campanules , elle a grignoté ,
... Les légumes et les fruits , elle les a ignorés ...
... Espérons , maintenant , qu'elle ne sera pas tentée ,
... qu'elles ne seront pas à son goût , ces magnifiques azalées ...

... Carmen , notre amie , ne sait comment faire ,
... pour piéger cette visiteuse , bien débonnaire ...
... L'intruse , ayant , avec bonheur , quitté son hibernage ,
... ne désire vraiment pas séjourner dans une cage ...

... La marmotte mange-fleurs semble bien rusée ...
... Au Pays des Rêves , va s'ouvrir la chasse aux nouvelles idées ...
... Le Proverbe dit que la nuit porte conseil ...
... Un stratagème habile , jaillira , peut être , du sommeil ...



hebergeur d'image



... La Nuit bleutée nous tend ses bras ,
... elle nous invite à retrouver nos draps ...
... Elle s'apaise très vite après l'orage ,
... nous promettant un arc en ciel de Rêves sages ...

... La Nuit marine se veut un peu sauvage ,
... elle aime bien nous prendre en otage ...
... Avec les étoiles d'or , elle se met d'accord ,
... pour nous veiller jusqu'à l'aurore ...

... La Nuit céleste parait si douce ,
... offrant un brillant écrin à la lune rousse ...
... Avec sa magie , elle a , tous les oiseaux , endormi ,
... et dans leur terrier , les bêtes se sont tapies ...

... La Nuit secrète a réveillé le hibou fidèle ,
... pour le poster comme une obéissante sentinelle ...
... Elle envoie , aussi , les Anges du Paradis ,
... pour éloigner , dans nos Songes , nos soucis ...

... La Nuit tranquille chuchote une mélodie ,
... pour que s'évanouissent certaines insomnies ...
... Nos Rêves atteindront d'inconnus rivages ,
... tournant , du Livre de la Vie , une nouvelle page ...

... La Nuit troublante déploie ses ailes bienveillantes ,
... elle confie de probables duos à une tendresse enivrante ...
... Une paisible quiétude s'installe sous les paupières closes ,
... sur l'oreiller , les visages détendus se reposent ...



hebergeur d'image



... Un air plaintif traverse , soudain , la nuit ,
... Est-ce , d'une bête traquée , le cri ...
... La lune ronde s'étonne , aussi ,
... et demande , aux étoiles , leur avis ...

... Perçant quelques nuages un peu gris ,
... brillant dans cet étrange infini ,
... les astres lumineux semblent confiants ,
... dans le ciel bleuté , leur ami et confident ...

... C'est , en bas , dans la profonde vallée ,
... qu'une sonate nocturne est jouée ,
... Des notes légères , sous l'assaut d'un archet ,
... les cordes d'un mystérieux violon , font vibrer ...

... Cette délicieuce symphonie , avec délicatesse ,
... endort la nature docile , sans tristesse ,
... emportant , fébrilement , jusqu'à l'horizon ,
... cette suave mélodie et de doux frissons ...

... Euterpe , la Muse , de fleurs couronnées ,
... sa petite flûte magique a délaissé ,
... Avec un Stradivarius , elle désire nous bercer ,
... et nous conduire au pays des Rêves enchantés ...

... Tendrement ensommeillé(e)s par la romance frémissante ,
... paisibles seront nos Songes , jusqu'à l'aube naissante ...
... Avant l'aurore , l'aubade furtive s'évanouira ,
... lorsque la brume ouatée , sur la combe , s'étirera ....







... La CAMPAGNE est formidablement jolie ,
... rayonnante et sereine , dans tous les pays ,
... Elle offre , à notre regard , sa divine Beauté ,
... éclatante et colorée , dans toutes les contrées ...

... Dans nos Rêves , cette nuit , nous partirons en voyage ,
... traversant , avec bonheur , de fabuleux paysages ,
... abandonnant aux noctambules fébriles ,
... l'agitation et les lumières de la ville ...

... Là-bas , près de Lanaudière , par-delà l'Atlantique ,
... les immenses champs cultivés dévoilent une mosaique ,
... où se côtoient tournesols , verts légumes et blé doré ,
... où le gazon , en rubans se pose , sans graines à semer ...

... Ici , une étape , dans la péninsule celtique ,
... nous entraîne dans des lieux mythiques ,
... où la Fée Morgane et Merlin hantent Brocéliande ,
... où d'étranges menhirs sont alignés , sur la lande ...

... Au Sud , nous attend la brûlante guarrigue du Midi ,
... où les cigales , dans les oliviers , se sentent à l'abri ,
... où des cabanons , sur la vigne ou la lavande , veillent ,
... où les bories en pierre sèche se chauffent au soleil ...

... Et là , dans le paisible bocage bourguignon ,
... serpente un canal ,entre les collines et les monts ,
... où se mirent des villages et leur roman clocher ,
... saluant les vignobles et les meules moissonnées ...



PPS de Palmyre

http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/192985_palmyre.pps







... La CASCADE éternelle murmure ,
... au fond du vallon immobile ...
... Elle ruisselle , fière et tranquille ,
... saluant la chatoyante verdure ...

... Sa puissante et belle douceur ,
... s'offre aux regards pensifs
... des buissons anodins et charmeurs ,
... et s'étire près des rochers attentifs ...

... L'onde se déverse , impétueuse ,
... en un limpide rideau de pluie ...
... En bas , l'attend la rivière silencieuse ,
... et les rives moussues lui sourient ...

... Derrière cette chute fougueuse ,
... par le mur de perles d'argent , masquée ,
... se cache , peut être , une grotte mystérieuse ,
... repaire de bêtes ou de contrebandiers ...

... Au Pays des Rêves , nous n'aurons pas peur ...
... Un doux clapotis , tendrement , nous bercera ...
... Nous serons chamé(e)s par un paysage enchanteur ,
... et une délicate fraîcheur nous enveloppera ...








... Quand , derrière l'horizon , le soleil disparaît , peu à peu ,
... Quand le lointain se colore en orange et en rouge feu ,
... Quand , en silhouette noire , se transforme le clocher ,
... Le crépuscule invite le joli village à se reposer ...

... Quand , doucement , sur la ville , l'ombre s'étend ,
... Quand les rues , de ses fêtards , se vident , lentement ,
... Quand , devant les acteurs , le rideau rouge est tombé ,
... Les spectateurs quittent les salles obscures et vont se coucher ...

... Quand , en bas , la vallée scintille de mille feux ,
... Quand les crêtes sombres semblent toucher les cieux ,
... Quand , avec son chien , le berger a rassemblé son troupeau ,
... La montagne accorde au pâtre solitaire le temps du repos ...

... Quand les champs et les prés , par le silence , sont enveloppés ,
... Quand une brise légère , les feuilles , font frissonner ,
... Quand , les yeux à-demi fermés , la chouette veille ,
... Le murmure du ruisseau envoie le bienfaiteur sommeil ...

... Quand , dans les maisons , se sont fermés tous les volets ,
... Quand le chat malin, dans le fauteuil , s'est installé ,
... Quand , au pied du lit , dort , en boule , le chiot inquiet ,
... Les draps frais , au Pays des Rêves , nous font voyager ...

... Quand l'enfant soucieux désire , encore , une histoire ,
... Quand le bambin ne veut pas avoir peur du noir ,
... Quand il serre sa peluche préférée , contre son coeur ,
... C'est certain , de s'endormir paisiblement , il est l'heure ....







... Des mains habiles en ont coupé des milliers ,
... elles ont pu , insidieusement , le transformer ,
... en belles lattes , pour de brillants parquets ,
... en bûches rondes , pour l'âtre de la cheminée ...

... Devenu , solives , pour la charpente du grenier ,
... manche d'un outil , utile pour le jardin , sarcler ,
... matière brute ou colorée pour des pantins aticulés ,
... bois verni , pour autour des draps , nos nuits , abriter ...

... L'ARBRE est , pourtant , si beau et fier ,
... au milieu d'un champ , parfois , solitaire ,
... trônant , comme un roi , sur la place d'un village ,
... offrant , en été , près de la fontaine , son ombrage ...

... Par ses racines centenaires , bien ancré dans la terre ,
... il ne désire pas devenir armoire ou étagères ,
... il préfère tout connaître des quatre saisons ,
... vers le ciel , tendre les branches émergeant de son tronc ...

... Il est triste , en hiver , avec ses rameaux dénudés ,
... quand le vent de l'automne l'a fait pleurer ,
... lui faisant perdre son feuillage mordoré ,
... mais heureux , quand les bourgeons pointent leur nez ...

... La nouvelle ramure accueille les nids printaniers ,
... sur l'écorce rude , sont gravés des coeurs entrelacés ,
... des enfants intrépides y construisent des cabanes , en été ,
... des pies guettent un éventuel repas , sur les cimes , perchées ...

... Quand le coq , fatigué , aura rejoint le poulailler ,
... quand les aiguilles du cadran diront l'heure du coucher ,
... au Pays des Rêves , dans les bras d'un chêne , bien abrités ,
... par le bruissement des feuilles , sous la brise , nous serons bercés ....








... Le chat déambule dans le beau jardin ,
... il est roi et maître , dans tous les recoins ,
... il connait tous les massifs , par coeur ,
... il aime la senteur délicate des fleurs ...

... Avec son allure féline , il se faufile ,
... cherchant un endroit bien tranquille ,
... derrière les feuillages , il va se cacher ,
... dans l'ombre , il ne se fera pas remarquer ...

... Parfois , il se prélasse , tout un après midi ,
... sur le petit muret de pierre , assis ,
... chauffant au soleil d'été , un peu brûlant ,
... son doux et brillant pelage noir et blanc ...

... On croit , alors , le minet , endormi ,
... mais il est attentif au moindre bruit ,
... les yeux mi-clos , il semble guetter ,
... un lézard venu , sur la muraille , s'aventurer ...

... A l'arrivée du petit chiot , dans sa vie ,
... méfiant , il a montré un peu de jalousie ,
... puis , très vite , dans une complice amitié ,
... de tendres jeux ont été partagés ...

... La nuit venue , le matou part chasser ,
... les souris , dans l'herbe du jardin , égarées ,
... tandis que s'endort toute la maisonnée ,
... chacun , chacune , voulant , à de belles choses rêver ...









Le jour décline , laissant sa place à la nuit ,
Les nuages partent , ailleurs , faire leur lit ,
Les larmes de la pluie s'en vont , plus loin , se cacher ,
abandonnant les collines à leur tranquillité retrouvée ...

Après l'orage , l'air se fait un peu frisquet ,
Les corolles des fleurs , doucement , se sont fermées ...
Les moissonneuses des champs ont cessé leur ronronnement ,
Aux portes de la ville , l'usine d'acier murmure , sourdement ...

C'est l'heure où les corps se serrent tendrement ,
l'un contre l'autre , comme deux épis de blé , sous le vent ...
Il passe , avec bonheur , le gentil et fier marchand ,
pour verser quelques grains de sable , sur les yeux des enfants ...

Au Pays des Rêves , nous attend un vaisseau spatial ,
pour nous emporter , très vite , dans l'espace sidéral ...
Sur le grand boulevard des étoiles , il pourra nous poser ,
et sur la poudre d'or des astres , nous irons marcher ...

Puis , sur le rebord de leurs branches pointues , assis ,
émerveillés , nous contemplerons la magique galaxie ,
avec toutes les planètes , dans l'infini , bien alignées ,
et la lune venue , pour la boule terre , saluer ...

La voie lactée marine nous confiera quelques secrets ,
sur ces millions de taches , en bas , de lumière dorée ...
Nous aimerons , aux petites et grandes misères , ne plus penser ,
et le monde , de tous ses maux , nous voudrons sauver ...

Quand , aux persiennes , les premières lueurs viendront frapper ,
de nos songes aériens , nous devrons nous évader ...
Le tourbillon du Réel imposera , à nouveau , sa place ,
Aux tribulations du Quotidien , il nous faudra faire face ....







Au bord d'un étang dormant ,
dans un petit coin charmant ,
au coeur des couleurs subtiles
d'une nature bien tranquille ,
un pêcheur , est assis , serein ,
taquinant les poissons malins ...

Il savoure de calmes moments ,
il doit se montrer assez patient ...
Arrivé , avec ses canes , très tôt ,
il s'est installé au bord de l'eau ,
avec les premières lueurs du jour ,
et des flocons de brume , tout alentour ...

L'horizon accueille , à présent , l'aurore ,
celle qui teinte , bravement , le ciel , d'or ...
Dans cette quiétude rassurante ,
au-delà de la rive verdoyante ,
avec une paisible monchalance , il a lancé ,
le mince fil de nylon argenté ...

Le bouchon flotte , maintenant ,
petit point noir , sur l'onde , tanguant ,
des rides se forment , autour de lui ,
et , dans un frémissant clapotis ,
de jeunes vaguelettes viennent effleurer
le pied humide des roseaux penchés ...

Les premiers rayons du soleil ,
illuminent de jolies merveilles ,
le village , en face , et ses maisons de pierre ,
le coq-girouette du clocher , si fier ,
les tours du château et l'ardoise de son toit ,
au travers des grands arbres du bois ...

L'angelus résonne dans le silence ,
éloignant les collines de leur somnolence ...
Un héron se pose sur ses pattes frêles ,
là , tout près , avec ses petits , une sarcelle ,
sur le miroir brillant , semble glisser ,
paradant dans son costume de plumes colorées ...

Au Pays des Rêves , c'est l'Enchantement ,
entre ombre et lumière , doucement ,
se superposent de tendres paysages ,
et le vent pousse , très loin , les nuages ...
La Sérénité s'impose , comme une évidence ,
et les soucis se perdent , dans une étrangère danse ...

Comme le pense , aussi , le pêcheur solitaire ,
dans nos Songes , aucun doute , tout est clair ...
Dans un décor idyllique , s'éparpillent les pensées ,
pas la moindre contrainte n'est dictée ...
Et si les poissons , par l'appât , ne sont pas tentés ,
C'est que , seul , compte le Bonheur de la Liberté ...







Je me trouvais en bas d'un large escalier ,
devant moi , noir , et fièrement dressé ,
les marches sombres , comme une échelle ,
conduisaient , là-haut , vers le ciel ...

Nus , étaient mes petits pieds ,
effleurant le granit , un peu glacé ,
le coton léger de ma chemise ,
flottait avec l'aérienne brise ...

Dans un équilibre précaire ,
tanguant , un peu , sur la pierre ,
sans rampe , pour m'accrocher ,
un souffle éthéré semblait me pousser ...

Comme un enfant docile et sage ,
je traversais le bleu des nuages ,
une main invisible , avec assurance ,
m'entrainait dans cet espace immense ...

Je m'approchais des étoiles dorées ,
désirant , un grand sac , leur confier ,
il y avait , dedans , toutes les misères ,
les blessures et les souffrances de la Terre ...

Par de célestes anges , entourée ,
je déposais , aussi , un tendre baiser ,
sur la douce joue de la lune ronde ,
qui me promettait la Paix pour le Monde ...

C'était un très beau et merveilleux voyage ,
au Pays des Rêves , un agréable passage ,
pour laisser les larmes amères s'envoler ,
et , dans mes bras , des sourires , rapporter ...







Qu'elle soit grande ouverte ou fermée ,
derrière LA PORTE , se cachent de précieux secrets ...
La clef ciselée valse dans sa serrure ,
protégeant des joies et de fragiles blessures ...

En bois peint , verni ou cérusé ,
close , blindée ou entrebâillée ,
cochère , de service ou de secours ,
son linteau parait solide pour toujours ...

Le métal froid de ses gonds arrondis ,
pleure , parfois , avec de petits cris ...
Quand , fébrilement , grincent ses charnières ,
elle laisse échapper une plainte éphémère ...

Sa poignée dorée s'incline , avec élégance ,
faisant , aux hôtes , qui la pousse , une révérence ,
décidant de leur livrer , ou non , un passage ,
sentant de suaves parfums , dans leur sillage ...

Claquée , par une vive colère , brusquement ,
prise , avec dépit , après un piètre comportement ,
près de son chambranle , des oreilles curieuses écoutent ,
et son seuil usé surveille tous les pas , coûte que coûte ...

Sous le ciel de Provence , de bleu clair , habillée ,
elle adore le massif de lavande , à ses pieds ...
Hautaine , avec de gros clous en fer , décorée ,
elle veille sur l'entrée du vieux château hanté ...

Elle abrite les voûtes séculaires mystiques ,
massive , sur le parvis de la cathédrale gothique ...
Sur la colline , celle de la chapelle solitaire ,
préserve un refuge silencieux pour la prière ...

Abandonnée , toute écaillée , elle se recouvre de lierre ,
mais , au jardin , héberge une floraison extraordinaire ...
Pour la maison de pierre , sans détours ni mystères ,
elle est franchie , avec des bouquets d'amitié sincère ...

Des êtres , chers à nos coeurs , l'ont aperçue ,
rose ou blanche , tout là-haut , dans les nues ,
gardée par les anges célestes du Paradis ,
arrivés au bout du long chemin de leur vie ...


LES PORTES du Pays des Rêves sont magnifiques ,
elles font apparaître des lieux paisibles et féériques ...
Elles se parent , chaque nuit , de lumineuses couleurs ,
et s'ouvrent , pour nous , sur un océan de petits bonheurs ...


PPS de Palmyre

http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/190275_palmyre.pps








C'est la grande Fête , au Camping , chez Gigi ...
Nous devrons partir très tôt , bien avant midi ...
Dès l'aube , pour cette invitation , il faudra se préparer ,
car il y a un vaste océan bleu à traverser ...

Carmen peut prendre son quad sauvage ,
la route , pour elle , n'est pas un mirage ...
Et si elle ne se montre pas trop intrépide ,
ignorant les chemins boueux , elle sera la plus rapide ...

Palmyre et Hélène quitteront la Provence ensoleillée ,
de bouquets de lavande fraîche , les bras chargés ...
De l'aéroport niçois , qui longe la Méditerranée ,
avec Fanie , elle pourront , avec joie , décoller ...

Nanou aura choisi un pilote d'hélicoptère ,
pour apporter le cidre et les crêpes légendaires ...
Les piles de linge attendront bien demain ,
et Hennebont , ce sera pour le week end prochain ...

Mimilili voudrra embarquer dans une nacelle ,
qui s'élèvera , silencieuse , dans le bleu du ciel ,
il sera , sûrement , un peu long , le voyage ,
dans son ballon coloré , à l'allure si sage ...

Jipp , un drôle d'avion-bicyclette , a déniché ,
sept mille kilomètres, dit-il , à devoir pédaler ...
Il faudra supplier le grand Eole de l'aider ,
à son secours , zéphyr et tous les vents , appeler ...

Jeannine montera à bord d'un joli voilier ,
et tiendra la barre de bois , avec fermeté ...
Elle devra veiller sur une précieuse cargaison ,
de gouleyants et fruités breuvages bourguignons ...

La porte magique Stargate s'ouvrira pour Ptitesouris ,
pour Sandrinette , la Nouvelle et la douce Fabie ...
En fermant les yeux , à la vitesse de l'éclair ,
elles éviteront un périple sur les eaux ou dans les airs ...

Après un trajet mouvementé , il sera aperçu ,
le ballon rouge , au dessus d'un champ , suspendu ,
indispensable repère , pour reconnaitre "Belle Vue" ,
par l'accueil de la blonde Gigi , nous serons ému(e)s ...


Au Pays des Rêves , la tombée de la nuit sera mémorable ,
envahissant nos esprits de souvenirs inoubliables ...
Une troupe d'oies sauvages aura , peut-être , été croisée ,
Certaines, avec les gentils dauphins , auront vogué ...

Nos Songes, par des rires et des chansons , seront poudrés ,
avec ces moments de grâce et de bonheur partagés ,
effaçant , le temps d'une danse , les soucis quotidiens ,
avec la trève d'une soirée , qui sera magique , jusqu'au matin ....












Revenir en haut Aller en bas
 
Poêmes page 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [suite de] Personnalisation de la page d'accueil
» destructor page web virtuel
» Un logiciel de mise en page de vos livres photo.
» Firefox a empêché la redirection automatique vers une autre page !
» Défi SWAP N°5 : Echange de Marque Page [5/5 reçus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit bonheur du jour. :: Le monde merveilleux de Petitesouris-
Sauter vers: