Pour se rencontrer entre amis, échanger, parler de tout et de rien.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poêmes page 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fee_clochette

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : Ici et là, partout quoi .

MessageSujet: Poêmes page 4   Ven 5 Aoû - 15:12



















Du rouge orangé , pour l'horizon flamboyant ,
séduit par l'ardeur du soleil couchant ...
Dans l'âtre de la cheminée , du rouge incandescent ,
sur la bûche , qui se consume , doucement ...

Du rouge vif , en été , pour de délicieux fruits charnus ,
cerises , groseilles ou fraises , au jardin , bien dodues ...
En automne , du rouge mordoré , sur les feuilles détachées ,
qui , en silence , tourbillonnent , avec grâce , sous le vent léger ...

Du rouge brillant , autour de points noirs , sur des ailes ,
pour une petite bête à Bon Dieu , la fragile coccinelle ,
et sur les plumes soyeuses de la gorge arrondie ,
de l'oiseau charmeur , qui , sur la branche , pépie ...

Du rouge écarlate , pour les roses d'un bouquet ,
à offrir , pour révéler , d'un amour infini , le secret ,
du rouge vermillon , pour les coquelicots et leurs pétales veloutés ,
frêles corolles , dans le blé , sous la brise , courbées ...

Du rouge rosé , sur un visage , par un compliment , intimidé ,
Du rouge carmin , pour l'élégante , sur ses longs ongles effilés ,
sur des lèvres humides , un zeste de rouge fruité ,
laissant , parfois , sur les joues , la trace d'un baiser ...

Du rouge sang , qui s'écoule des blessures douloureuses ,
dans les conflits stériles de nations ambitieuses ...
Dans l'arène , du rouge attristant , sur la muleta agitée ,
qui s'entête , avec frénésie , sur une inutile et indiscible cruauté ...

Du rouge grenat , pour le Chaperon s'aventurant dans le bois ,
sur le lainage de sa cape , dans un conte , raconté tant de fois ...
Du rouge généreux , pour l'habit du Père , consciencieux ,
qui veut gâter , à Noël , tous les enfants et les rendre heureux ...

Du rouge patriotique , pour des drapeaux , flottant sur des monuments ,
dans nos régions , côtoyant , avec fierté , du bleu et du blanc ,
chez nos cousins canadiens , sur une feuille d'érable , s'imposant ,
colorant un cercle , sur la toile blanche , au pays du soleil levant ...

Du rouge chatoyant , sur le satin d'une robe ravissante ,
pour une fête , entre amis , qui promet une soirée charmante ...
Du rouge lumineux , pour les lampions , témoins de langoureuses danses ,
et pour les ballons suspendus , attendant les invités , avec impatience ...

Du rouge nacré , sur le velours du rideau d'un cabaret ,
qui , avec plumes , strass et paillettes , enchante et fait rêver ...
Sur des pierres fines , aux reflets scintillants , du rouge rubis ,
et du rouge pourpre , pour embraser les songes de nos nuits ...



Très beau PPS de Palmyre .

http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/191555_palmyre.pps


Sur le même thème, une autre sensibilité mais avec autant de talent un PPS de Fabie .

http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/194565_candice.pps













Comme la lueur de la pleine lune , qui découvre un passage
dans le ciel assombri par les lourdes nuées de l'orage ...
Comme le ruban de la vieille pellicule déroulée ,
qui révèle des images endormies , en contraste avec la réalité ...

Comme le plumage des hirondelles , sur un fil rassemblées ,
qui s'envoleront , à tire-d'aile , vers de plus chaudes contrées ,
Comme celui de la grande pie bavarde et chapardeuse ,
qui , pour tout ce qui brille , dit-on , devient voleuse ...

Comme le doux pelage d'un chaton coquin ,
qui se prélasse , au soleil , sur le muret du jardin ,
Comme celui du zèbre africain tout rayé ,
libre , dans la savane aux hautes herbes séchées ...

Comme la fourrure du panda impassible et silencieux ,
qui se délecte avec les feuilles du bambou délicieux ,
Comme l'habit du pingouin du pôle lointain ,
qui voit fondre sa banquise , chaque jour , avec chagrin ...

Comme le duo attendrissant des jeunes mariés ,
qui s'avance , vers l'autel , pour l'union sacrée ,
elle , à pas feutrés , dans sa robe de tulle immaculée ,
lui , dans son costume bien ajusté , si fier de sa bien-aimée ...

Comme les huit carrés de chaque ligne de l'échiquier ,
où s'affrontent reines , rois , tours et cavaliers ,
Comme les dés , qui , pour un jeu de hasard , sont jetés ,
Comme le dernier domino , aligné , pour la partie , faire gagner ...

Comme l'élégant stylo laqué , avec sa plume dorée ,
qui écrit des mots enchantés sur la vierge feuille de papier ,
Comme les arabesques peintes sur l'opaline d'un vase , bien décoré ,
Comme la nacre des perles sur le velours d'un sac à main , brodées ...

Comme les harmonieuses touches acoustiques du clavier ,
vibrant sous les mains talentueuses d'un virtuose admiré ,
Comme la partition, où les notes , en rondes ou croches , sont mêlées ,
côtoyant , pour une belle mélodie , clefs et soupirs , sur la portée ...


Au Pays des Rêves , cette nuit , le clair-obscur sera présent ...
Les Songes , oubliant les couleurs , seront teintés de noir et de blanc ,
bercés , comme yin et yang , par une étrange dualité éphémère ,
cachant , derrière une clarté éblouissante , les misères affligeantes de la terre ,
chassant les ténébreuses pensées sous le manteau d'une opalescente lumière ....


PPS de Palmyre.


http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/194828_palmyre.pps










Me voilà , en compagnie de la nuit ,
avec la lune ronde , qui luit ...

Et je tourne , sagement , les pages
d'un petit livre d'images ...
Chaque amie et un ami l'ont illustré ,
sur chaque feuille blanche , ils ont déposé
leur empreinte délicate et charmante ,
une trace tendre ou amusante ...

Une belle et tendre fleur ,
remplie de douceur ,

Un gentil chat noir ,
et sa rose rouge d'espoir ,

Sous un chapeau , un visage ,
derrière une voilette sage ,

Un ciel coloré et lumineux ,
pour un matin heureux ,

Un délicieux café ,
pour une bonne journée ,

Une jeune fille , sur un escalier ,
avec ses secrètes pensées ,

Une basilique , taisant son âge ,
invitant au pèlerinage ,

Une charmante roulotte ,
toute blanche et bien rigolote ,

Quelques marguerites à effeuiller ,
sur un ruban bleu penchées ,

Un troupeau , dans la prairie d'un col ,
celui qu'on appelle Cayolle ,

Un Jack Russel habile ,
pour une aide bien utile ,

Une poésie fleurie ,
offerte par notre blonde Gigi ,

Un petit pêcheur endormi ,
pour nous dire bonne nuit ,

Une jolie danseuse ,
dans son tutu , bien grâcieuse ,

Un bébé espiègle et malin ,
avec son clin d'oeil coquin ,

Une belle dame élégante ,
dans sa robe noire scintillante ,

Une autre , offrant une fleur ,
pour dire , de ce jour , le bonheur ,

Et puis , Mary , qui va s'envoler ,
mais où , çà , nul ne le sait ...

Et maintenant , l'heure est arrivée ,
de refermer l'album , avec regret ...
Il trouvera une place agréable , sur l'étagère ,
il sera temps d'éteindre la lumière ...

Je l'aurai feuilleté , avec un tel plaisir ,
que je pourrai , sereinement , m'endormir ...

Dans nos draps blancs , bien bordés ,
la nuit pourra , doucement , nous bercer ...
Nos petits yeux ensommeillés
vont , paisiblement , se fermer ...

Le silence séduisant se sera installé ,
et nous emmènera au Pays des Rêves imagés ...


PPS de Palmyre.

http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/197534_palmyre.pps











Tout autour de notre planète Terre ,
s'étend cette immense atmosphère ,
ce grandiose et lumineux firmament ,
ce vaste ciel , sans cesse , en mouvement ...

Le poète rêveur le nomme empyrée ,
royaume lointain , par les dieux , habité ...
L'astronome l'explore derrière sa lunette ,
contemplant les astéroides et les comètes ...

Au-dessus de nos petites têtes d'humains ,
cet espace sidéral n'a pas de fin ,
il change , au fil des jours , son décor ,
les saisons , en teintes variées , le colore ...

L'aurore le chamarre de rose orangé ,
quand , par les premiers rayons , il est illuminé ,
il se pare d'un manteau jaune flamboyant ,
salué par le généreux soleil couchant ...

Quand son bleu lavande , intense et radieux ,
nous enchante , éblouissant nos yeux ,
la joie de vivre s'installe dans les coeurs ,
pour une journée pleine de petits bonheurs ...

Dans l'azur , avec leur majestueux ballet ,
les oiseaux savourent leur précieuse liberté ,
aigle royal près des cimes des montagnes ,
passereaux survolant les prés des campagnes ...

Les corbeaux épient leur pitance sur les labours ,
et les colombes roucoulent , là-haut , leur amour ,
à l'entrée du port , quelques rieuses mouettes ,
l'arrivée du bateau du pêcheur , guettent ...

Et quand s'étire le vol des oies sauvages ,
filant vers de plus chauds paysages ,
c'est qu'il tire sa révérence , le bel été ,
et que l'automne apporte ses couleurs cuivrées ...

Dans ce cosmos outremer , les nuages blancs ,
planent et dansent au gré du vent ,
caressant , avec volupté , le flanc des monts ,
vaporeux et modelés comme des petits moutons ...

L'orage ténébreux , hélas , fait éclater sa colère ,
avec de lourdes nuées noires et de fugaces éclairs ,
mais un arc majestueux calme cette furie indécente ,
en irisant l'horizon de couleurs resplendissantes ...

La voûte céleste décline, aussi , maintes nuances de gris ,
quand elle décide d'ouvrir son rideau de pluie ,
les anges pleurent et avouent leur tristesse ,
désirant effacer de ce monde toute détresse ...

Dès les premiers frimas , l'air est emprisonné ,
par la brume opaque , qui tend ses filets ,
et le sévère maître hiver fait tourbillonner
des cascades de légers flocons glacés ...


Mais , cette nuit , le Ciel est vêtu de sa cape étoilée ,
et veille sur les peuples du monde entier ...
Il envoie , avec sagesse , des Rêves où règne la Fraternité ,
et des Songes remplis de Beauté et d'Amitié ...


http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/201942_palmyre.pps









Si l'on entre au Pays des Songes , avec prudence ,
si l'on a , la nuit venue , un peu de chance ,
si , sagement , on prend le bon chemin ,
alors , peut-être , rencontrera-t-on le Magicien ...


Mais , près du grand chêne , au-delà de la barrière ,
à l'orée de l'étrange Bois des Mystères ,
le rêveur hésitera , sans doute , à la croisée des sentiers ,
ne sachant pas lequel il devra emprunter ...


Faudra-t-il , avec envie, prudemment , s'avancer ,
sur ce vaste passage , bordé de pommiers ,
où les branches , par les fruits mûrs , alourdies ,
se penchent et saluent le marcheur indécis ...


Ou bien , avec méfiance , doucement , s'aventurer ,
sur cette droite , large et verdoyante allée ,
que longent de hauts et pointus conifères ,
restant , avec leurs aiguilles éternelles , toujours verts ...


Devra-t-on se hasarder sur ce layon discret ,
tapissé par les feuilles , que l'automne a fait tomber ,
qui crissent sous les pas légers et feutrés ,
comme la plainte étouffée d'un mélodieux archet ...


Une trouée serpentera , aussi , vers l'inconnu ,
entourée de buissons épineux et touffus ,
aux effluves parfumées par les senteurs du thym ,
ornée de boules de buis , de bruyère ou de romarin ...


Face à ce dilemme , le visiteur étonné et désorienté ,
ne se doutera pas que la voie lui sera tracée ,
par un espiègle petit mammifère tout roux ,
au fier panache et aux yeux tout doux ...


Le vif écureuil , avec son regard si malicieux ,
invitera , avec ses petits bonds , l'hôte curieux ,
à le suivre , sans hâte , sur l'évident raccourci ,
celui que cachait un grand bosquet fleuri ...


Pour ne pas se perdre , allons cheminer dans son sillage ,
avec pour guide , le chuchotement fébrile des feuillages ...
Comme une inestimable caresse , la terre sera douce ,
près du ruisseau et des pierres couvertes de mousse ...







Dans le sous-bois enchanté , la balade se poursuit ,
calme et sereine , dans la paix tranquille de la nuit ,
sans perdre de vue le futé rongeur , qui sautille ,
effleurant , avec délicatesse , les fines brindilles ...

Rien ne trouble la cadence de l'allure habile
du petit animal fripon, astucieux et si agile ,
qui trottine , insouciant et sans se presser ,
glanant quelques fruits tombés du noisetier ...

La sente de traverse n'a , pour lui , aucun secret ,
il gambade , avec indolence , dans la semi-obscurité ...
Une adroite lueur filtre à travers les rameaux endormis ,
avec les rais de lumière du croissant de la lune amie ...

Sa fourrure fauve dépose de furtives taches dorées
sur les touffes de la verdure perlée de rosée ,
et sur les souches ou les troncs des arbres géants
que l'automne a emprisonnés , sans ménagement ...

L'arrière-saison a étendu son manteau mordoré ,
la futaie s'est parée d'intenses couleurs cuivrées ...
Un légère brise envoie de généreux et tendres frissons
pour détacher les dernières feuilles de la frondaison ...

Les Rêves s'attardent , un peu , dans une paisible clairière ,
avec la senteur humide des champignons et des fougères ...
Les Songes , par un vague bruissement , se laissent bercer ,
celui de quelques bêtes sorties de leur invisible terrier ...











En compagnie des étoiles et de l'astre nocturne phosphorescent ,
le périple , dans la Sylve des Fééries , n'est pas angoissant ...
Le décor , dans la pénombre , semble figé , comme du métal ,
mais maintes créatures sensibles protègent ce monde végétal ...


Un cerf , avec ses bois majestueux et sa prestance fière ,
veille et préserve l'harmonie régnant dans la sommière ,
tandis que sa biche se repose , auprès de son jeune faon ,
dans une cachette sûre , un repaire discret et bienfaisant ...


Dans l'herbe embrumée , des hérissons se sont endormis ,
enroulés dans leurs piquants dressés contre tout souci ...
Quelques grenouilles coassent , sur le pourtour d'une mare ,
bavardent et jacassent , avec tapage , au milieu des nénuphars ...


Plus loin , se profile une meute de loups blancs , aux aguets ,
observant , humblement , la flânerie du Rêveur , à la dérobée ,
ceux-là n'attendent pas la chèvre blanche , ni l'agneau de la fable ,
et seront , sans doute , avec le chaperon rouge , bien aimables ...


Près du ressui , une laie et ses marcassins sommeillent , sans peur ,
car l'étonnant Pays des Songes ne tolère aucun sournois chasseur ...
Avec les chouettes , les hiboux sont attentifs à toute insolite intrusion ,
gardant les yeux mi-clos , bien installés dans les creux de leurs troncs ...


Un renard fauve s'attarde , avec malice , autour d'imposants sapins ,
mais celui-là n'a que faire du corbeau , de la cigogne , ni même d'Ysengrin ...
Trois ours passent , avec nonchalance , n'offrant aucun danger précis ,
ils trouveront une curieuse Boucle d'or , à leur retour , dans leur logis ...


Les fourmis se pressent , ne laissant aucune trêve à leur va-et-vient ,
aucun obstacle ne semble empêcher , ni ralentir , leur zèle et leur entrain ...
Un lapin blanc surgit et file , vite , derrière un buisson de houx piquant ,
il dit qu'il est en retard et qu'une Alice , dans un conte merveilleux l'attend ...


Dans le Val des Charmes , oréades et nymphes , viendront , aussi , enrober
avec grâce et douceur , les Rêves , en distillant leur divin souffle ethéré ...
Quelques elfes délicates , un ou deux lutins et de pâles feux follets
joueront , dans la danse des Songes , avec les diablotins et les farfadets ...












Tout est calme dans la ville , dans la campagne , tout est serein ...
De beaux paquets enrubannés dorment sous le joli sapin ...
Ils attendent , avec sagesse , le réveil des grands et des petits ...
Au matin , le miracle de Noël dévoilera sa magie et sa féérie ...


Les superbes cadeaux , comme les étoiles , sont scintillants ...
Mais , si certain(e)s , demain , ne reçoivent pas de présents ,
Que la Paix universelle les enveloppe d'un peu de Bonheur ,
et que la chaleur de l'Amitié réjouisse , pleinement , leur coeur ...











La lune luit , en fidèle et brillante amie ,
sur la forêt , les chemins et les taillis
et diffuse sa douce et pâle lumière
entre les arbres d'une fleurie clairière ...


Les branches , les herbes et les buissons
sont caressés par de nocturnes frissons ...
Les bêtes sont parties , tendrement , se tapir ,
Dame Nature veut , doucement , s'endormir ...


Près d'un petit rocher mousseux
se dessine , soudain , un cercle mystérieux ,
baigné par une luminosité bleutée ,
où dansent d'étranges créatures éthérées ...


Dans leur robe translucide pailletée ,
elles forment leur ronde , les fragiles FEES ,
en un ballet de murmures et d'étincelles ,
de rires cristallins et de silhouettes frêles ...


S'adonnant à leurs délicieuses festivités ,
elles échangent leurs envoûtants secrets ...
Cette nuit , pas d'abus de pouvoir magique ,
seule , une envie de plaisir angélique ...


Vouloir , le Monde entier , consoler ,
Changer le cours des Destinées ...
Savoir exhausser des Souhaits ,
Laisser les chagrins se disperser ...


Vouloir apaiser les Douleurs ,
Répandre la Douceur dans les Coeurs ,
Faire , aussi , disparaitre toute Violence ,
pour faire mourir toutes les Souffrances ...


Ne pas jeter de mauvais et tristes Sorts ,
Seulement , apaiser l' Âme et les Corps ,
Nous transporter , avec Joie , au Pays des Rêves ,
Empêcher que nos plus beaux Songes ne s'achèvent ...


http://fichiers.ma-planete.com/maaplanete/file/upload/pps_files/pps/240530_palmyre.pps










Un Bouquet d'une douce Amitié ,
ouvrant la porte du mois de Mai ,


Bouquet de frêles brins ,
dans le creux de nos mains ,


Bouquet habillé de blanc ,
offrant la bonne humeur du Printemps ;


Bouquet d'une délicieuse tendresse ,
clochettes délicates comme une caresse ,


Bouquet d'une agréable fraicheur ,
Cadeau sincère du Coeur ,


Bouquet subtilement parfumé ,
promettant la Chance pour toute l'année ,


Bouquet d'une infinie douceur ,
messager joyeux et Porte-Bonheur ...












Revenir en haut Aller en bas
 
Poêmes page 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [suite de] Personnalisation de la page d'accueil
» destructor page web virtuel
» Un logiciel de mise en page de vos livres photo.
» Firefox a empêché la redirection automatique vers une autre page !
» Défi SWAP N°5 : Echange de Marque Page [5/5 reçus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit bonheur du jour. :: Le monde merveilleux de Petitesouris-
Sauter vers: